int Jérôme

Les grands personnages : le songe de Jérôme

Jérôme, vivait alors en ermite à Chalcis, près d'Antioche. A cette période de sa vie, il envisage sa vocation chrétienne comme une rupture radicale avec ce qui l'éloigne de son Seigneur et Juge. Le récit de cet événement dramatique de son existence nous vient de Jérôme lui-même, au travers d'une lettre qu'il écrivit à sa jeune disciple Eustochium, fille de Paula.

 

Le récit du songe de Jérôme

Saint Jérôme
Saint Jérôme

Vers le milieu du carême, la fièvre pénétra jusqu'aux moëlles de mon corps épuisé et sans aucun répit - chose à peine croyable - elle dévora tellement mes pauvres membres que je ne tenais presque que par mes os. On préparait mes funérailles, et la chaleur vitale en mon corps déjà tout refroidi ne palpitait que dans ma pauvre poitrine encore tiède quand je fus soudain ravi en esprit et entraîné devant le tribunal du juge. Une lumière si éclatante provenait de la clarté qui m'entourait, que, projeté à terre, je n'osais lever les yeux.

Interrogé sur mon état, je répondis que j'étais chrétien. Tu mens, dit celui qui siégeait, tu es cicéronien, et non pas chrétien ; là où est ton trésor, là aussi est ton coeur. Je me tus aussitôt et au milieu des coups - car il avait ordonné de me frapper - le feu de ma conscience me tourmentait plus encore et je me répétais ce verset : "dans l'enfer, qui vous confessera ?"

Je me mis pourtant à crier et à gémir en disant : "ayez pitié de moi Seigneur, ayez pitié de moi". Ces mots retentissaient au milieu des coups de fouet. Enfin, se prosternant aux genoux du président, les assistants le priaient de faire grâce à ma jeunesse, de me permettre de me repentir de mon erreur ; on poursuivrait par la suite mon châtiment, s'il m'arrivait de lire la litterature païenne.

Moi qui, dans une situation aussi critique, étais prêt à promettre encore plus, je me mis à jurer solennellement et à prendre à témoin son nom : "Seigneur, dis-je, si jamais je possède des ouvrages profanes, si j'en lis, je t'aurai renié !"

Sur ce serment, on me laissa aller, et je revins sur terre.

 

Le songe de saint Jérôme

 

Voir également : la vie de Jérôme.

 

 

 

Phil
Plus d'info
Les derniers articles par Phil (tout voir)
Partager...