Reflet d'étoile

Rien n’est jamais vraiment désespéré

La vie de Joseph GEYSER avait été très mouvementée. Athée fanatique, il avait quitté la Suisse, sa patrie, pour se rendre en Amérique où il fut converti d’une façon merveilleuse.

Tombé dans une profonde misère, il avait résolu d’en finir avec la vie. Seul au bord du Mississippi, dans lequel il espérait trouver la fin de sa misérable existence, il regardait couler le fleuve, quand il vit sur l’onde pure, le reflet d’une étoile qui brillait entre deux
nuages. Cette étoile lui Parla de la patrie céleste et, plein d’une indicible douleur, il s’adressa à Celui qu’il avait renié jusque-là.

Dieu le conduisit alors auprès d’hommes chrétiens et, après bien des luttes, il trouva en Jésus paix et consolation. Il retourna alors dans sa patrie et reprit avec courage son métier de menuisier. Cet homme exceptionnellement doué attira l’attention de quelques chrétiens qui lui firent étudier la théologie.

Par suite de circonstances imprévues, il arriva à Ringstädt, près de Bremerhaven, Puis à Elberfeld. Il occupa ensuite en Allemagne la seule chaire où l’on voulut bien tolérer un tel original et une telle liberté d’allures.
(Otto FUNCKE)

Reflet d'étoile

Phil
Plus d'info
Les derniers articles par Phil (tout voir)
Partager...