Le lion rugissant

L’Arabe et le chameau

C’était l’hiver! Un Arabe était assis dans sa tente. Survint alors un chameau.
- «Permets, lui dit-il, que j’introduise dans la tente, où il fait si bon, le bout de mon museau pour me réchauffer, car il fait si froid dehors!»
- «Je te le permets volontiers», répondit l’Arabe qui n’y voyait aucun inconvénient.

Enhardi par ce premier succès, le chameau revint à la charge :
- «Permets, dit-il cette fois, que j’introduise ma tête?»
- «Ta tête seulement! » répondit le fils d’Ismaël que commençait à inquiéter l’attitude du chameau.

Tout heureux d’avoir réussi une seconde fois, l’animal rusé et perspicace demanda alors la permission d’introduire ses deux jambes de devant :
- «Elles sont si près de la tête,» prétendait-il.
- «Tes deux jambes de devant, et rien de plus!» dit l’Arabe effrayé des exigences du chameau.

A peine celui-ci en eut-il obtenu sa permission qu’il entra tout entier, au grand effroi du propriétaire.

Prenons donc garde au premier pas ! La pente est glissante ; Satan est rusé.

(Fable orientale.)

 

Le lion rugissant

 

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme...    1 Pierre 5:8, 9

 

 

Phil
Plus d'info
Les derniers articles par Phil (tout voir)
Partager...