Les grands personnages : Théodore de Bèze (1519-1605)

Théologien et éducateur français, qui collabora avec Jean Calvin puis lui succéda comme chef de la réforme protestante à Genève. Bèze naquit à Vézelay, en Bourgogne, le 24juin 1519. Il reçut une formation humaniste ; il étudia le droit et les lettres à Orléans (1535-1539), Bourges et Paris.

 

Sa conversion, sa vie, son œuvre

Théodore de Bèze
Théodore de Bèze

Théodore de Bèze vécut à Paris de 1538 à 1548 et se consacra essentiellement à la littérature. Il est l'auteur de poèmes amoureux en vers latins, les Poemata. En 1548, après avoir survécu à une grave maladie, il se convertit au protestantisme. Sa condamnation par le parlement de Paris provoqua son départ pour Genève où il rejoignit Calvin.

Un an plus tard, il commença à enseigner le grec à Lausanne. En 1559, il fonda l'académie de Genève avec Calvin et devint son premier recteur. Après la mort de Calvin, en 1564, il poursuivit l'œuvre de ce dernier à Genève, en veillant à l'unité de la communauté réformée et en combattant les hérésies.

En tant que successeur de Calvin, Bèze reprit et développa les idées du réformateur sur la prédestination. Il aborda ce point de doctrine dans deux ouvrages: la Tabula praedestinationis (1555) et le De praedestinationis doctrina (1582). Il insista sur la discipline ecclésiastique.

Il donna une traduction des psaumes en vers français qui remporta un large succès et est l'auteur du De jure magistratum (1574) dans lequel il défend le droit de résistance contre la tyrannie.

Théodore de Bèze influença le développement de la théologie réformée en composant une traduction annotée en latin du Nouveau Testament (1556). Les commentaires qu'il proposa dans ces annotations sont à l'origine de la doctrine réformée au XVIIesiècle.

La Bible de Genève (1560) et la version du roi Jacques la king James version (1611) furent conçues à partir des travaux de Théodore de Bèze. En 1581, il légua à l'université de Cambridge le CodexD ou Codex Bezae, manuscrit du Ve siècle contenant les textes grecs et latins des Évangiles et des Actes des Apôtres, qu'il disait avoir découvert dans un monastère à Lyon. Il est également l'auteur d'une biographie de Calvin et une Histoire ecclésiastique des Églises réformées au royaume de France (1580).

 

Phil
Plus d'info
Les derniers articles par Phil (tout voir)
Partager...